Avez-vous perçu au cours d’une de ces cinq dernières années un dividende d’une société de droit français ?

Dans l’affirmative, ceci devrait vous intéresser ! Un résident belge, personne physique, qui perçoit un dividende français subit une double imposition : la France opère un prélèvement forfaitaire unique de 30%, lequel peut être réduit à 15%, voire 12,8% si le contribuable belge en fait la demande (une attestation de résidence (formulaire 5000) doit être transmise […]